Le Club des lo(o)seurs

Mon club de losers comportait 3 personnes jusqu'a l'annee derniere (un s'est marie le lacheur). Je parle ici de ma vie d'expat trentenaire (mon dieu.. bientot quadra) solo avec un chat :-)

15 novembre 2007

Des fois je rêve que j’ai une vie ‘normale’

Hier soir j’ai vu le film ‘No reservation’ et ca m’a rappelle à quel point j’avais eu envie d’avoir un enfant avec un de mes bruns. Cet homme là, non seulement aimais quelqu’un d’autre (en fait il l’aime toujours hein c’est juste que maintenant c’est moins critique pour moi vous voyez…) mais il ne voulait pas d’enfant. Pour moi il est ‘the One that got away’. J’imagine qu’on à toutes besoin d’au moins un homme avec qui on aurait bien construit quelque chose mais avec qui il ne s’est jamais rien passe… Je le cite : « l’important c’est... [Lire la suite]
Posté par Quietlaugh à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2007

Des fois quand j’ai des gros coups de moins bien au bureau je vais me cacher aux toilettes.

Je suis une femme ingénieur, agressive et décidée. Enfin bon ca marche mieux pour gérer des projets quand on est comme ça alors toute la journée je suis la wonderwoman. Sauf qu’en réalité, même si je suis d’une maladresse crasse, je ne rêve que de parler aux gens et de ne pas avoir à argumenter et me disputer avec eux et surtout de ne pas avoir à imposer mon autorité. Alors forcement, des fois, j’ai besoin de prendre un break de dureté et de me cacher pour poser mon visage sur mes mains jointes et attendre que le gros coup de... [Lire la suite]
Posté par Quietlaugh à 14:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 novembre 2007

L’ennui ou la peau trop petite

Bonjour mon nom est V et je suis une junkie. Je ne peux pas m’empêcher d’essayer de comprendre le pourquoi du comment de tout. De plus je questionne en permanence tout ce qui ce passe autour de moi. Pas un questionnement du genre ‘pourquoi tu ne passe par la rue de Rivoli’ mais plutôt du genre ‘Tu ne devrais pas mieux passer par les quais ?’ (oui, le ton de la voix va avec la courtoisie phrase). En d’autres termes je me sens investie de la mission quasi divine de remettre les gens qui m’entourent sur le droit chemin de la logique... [Lire la suite]
Posté par Quietlaugh à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2007

Si je ne parle pas c’est que je n’ai rien à dire

Cette époque est bien révolue. Maintenant la plupart du temps je ne parle plus que pour ne rien dire. D’ailleurs je m’intéresse de moins en moins. Pour être claire, je connais maintenant toutes les histoires que je raconte. Le problème est qu’il n’existe que peux de gens qui sont fondamentalement intéressants. Beaucoup de personnes ont un ou deux sujets de conversation qu’ils recyclent allégrement au fil des saisons. Et puis il y a les choses saisonnières pures, Noel, le nouveau bébé, la rentrée des classes. Il est facile de... [Lire la suite]
Posté par Quietlaugh à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2007

L’expatriation est une drogue dure

J’ai pratique l’expatriation 11 ans de ma vie d’adulte. 9 ans aux US, et le reste en Europe. Avant de partir aux US je ne connaissais pas du tout le pays et la Californie était juste pour moi le siège de grandes tremblotteries. Il existe a mon point de vue trois phases majeures quand on emménage dans un pays ou l’on n’a pas d’attaches. Les premiers trois mois sont idylliques, la ‘honey moon’ phase. Tout est nouveau tout est beau, on passe sont temps a comprendre les différents administrations, papiers a remplir trouver un appartement,... [Lire la suite]
Posté par Quietlaugh à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2007

De la réclusion non criminelle et de la disparition des dragons

Il est dimanche soir et je viens de passer 40 heures en séclusion chez moi. Je vis en Allemagne et mon allemand minable ne me permets pas de communiquer avec les gens autours de moi, alors il y a chez moi et l’extérieur, l’extérieur étant inconnu donc bien évidement hostile. Je ne sort que contrainte et forcée, lorsque le manque de nourriture ne me permets plus de dépenser mes 1h30 quotidiennes à préparer et à manger mes deux ou trois repas et lorsque je dois aller au bureau. Bien sur je peux appeler mes amis, je... [Lire la suite]
Posté par Quietlaugh à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2007

Le double effet kisscool

Note : Je parle ici de viol, en particulier de celui que j’ai subi il y a quelques années. Si vous me connaissez alors vous devriez peut être attendre un autre billet. 1 viol sur 11 fait l'objet d'une plainte (ENVEFF 1999 http://www.univ-paris1.fr/IMG/pdf/enveffrapportidf.pdf). 91 % des victimes sont de sexe féminin. Enfin bon il semble que les hommes aient encore plus de mal a porter plainte que les femmes donc qui sait en fait. Le truc qui est encore mieux est que les « survivants » de viols sont plus... [Lire la suite]
Posté par Quietlaugh à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]