Le Club des lo(o)seurs

Mon club de losers comportait 3 personnes jusqu'a l'annee derniere (un s'est marie le lacheur). Je parle ici de ma vie d'expat trentenaire (mon dieu.. bientot quadra) solo avec un chat :-)

05 septembre 2008

Il y a des jours et des lunes…

Je fonctionne à l’engouement. Je trouve un sujet, sport, personne et d’un coup toute mon attention, l’ensemble de mes pensées sont consumées par cette personne, ce sujet, ce sport. Je n’ai pas de juste milieu. Je pense qu’on peut même dire que je n’aurais jamais de juste milieu. Entre deux fixations je n’existe pas, j’attends. Je suis capable de me mettre dans des situations douloureuses et même dangereuses pour assouvir cette envie. J’imagine que c’est une bonne chose que je n’ai jamais essaye de drogues (autre... [Lire la suite]
Posté par Quietlaugh à 08:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]