Le Club des lo(o)seurs

Mon club de losers comportait 3 personnes jusqu'a l'annee derniere (un s'est marie le lacheur). Je parle ici de ma vie d'expat trentenaire (mon dieu.. bientot quadra) solo avec un chat :-)

08 septembre 2008

Frères ennemis…

icoMedecineBon alors j’avais prévu de traiter plein de sujets hyper tendance etc etc mais ca va pas le faire.

Pour plusieurs raisons

1)     Demain laparoscopie, cause que j’ai deux trucs dans mon ventre qui devraient pas y être.

2)     Il faut bien que je bosse au moins 2h par semaine sinon je pourrais même plus payer le hosting de mon vrai site.

Donc résultat des courses… probablement aucun billet pour la semaine à venir.

Truc de daube d’ailleurs car les stats de ce blog commençaient à me plaire beaucoup. Genre il y a quand même 7 personnes qui le lisent régulièrement (je vous dis merci et vous promets un fondant au chocolat si je vous rencontre).

A noter deux petites choses :

Ami médecins, expliquer la mécanique quantique à un scientifique est un exercice périlleux à n’entreprendre que si vous êtes prêts à vous faire rembarrer bien proprement.

Ami scientifique, rembarrer un médecin bien proprement en public peut ne pas être une très bonne idée s’il y a une chance qu’il vous soigne un jour (cf note de Ron L’infirmier et de Grange Blanche).

Ah oui et si quelqu’un parmi les 7 est médecin j’ai une question (parce que la logique scientifique n’est probablement pas la même que la logique médicale)

Admettons que 2 choses soient découvertes dans un abdomen de femme en fin de vie reproductrice.

L’une de ces choses ne peut être enlevée sans un traitement (qui est en général bien toléré), l’autre est non identifiée mais pourrais être soit un truc qu’on peu enlever sans traitement soit la même chose que le premier.

Quelle logique y a-t-il a aller voir (première intervention) pour savoir ce qu’est le deuxième truc et ensuite à administrer le traitement pour re-ouvrir pour enlever le premier truc (et le deuxième si ca n'a pas pu être fait à la première intervention)

Parce que la je sèche. Dans mon esprit borné d’ingénieur je sentais bien le risque d’administrer le traitement inferieur à celui d’ouvrir deux fois.

Enfin bon, moi ca m’a paru bizarre mais mon médecin lui à trouve bizarre que je souhaite ne me faire opérer qu’une fois….

Comme quoi la logique est toute relative.

Ou alors ca rapporte plus de le faire en deux fois…. Mais je voudrais pas être mauvaise langue là…

Image

Posté par Quietlaugh à 10:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Si je compte bien c'est pour aujourd'hui la laparoscopie, ben bon courage !
    Vu l'imminence, je suppose que tu as du te plier aux souhaits du médecin de voir ton intérieur tout de suite. Il est juste très curieux peut-être ?
    Ou alors il considère que c'est une urgence vitale de savoir ce qu'est le deuxième truc.
    Sur un blog que je viens de découvrir des bien belles images d'endoscopie:
    http://tumourrasmoinsbete.blogspot.com/2008/06/essai.html

    Posté par Parvati, 09 septembre 2008 à 10:39
  • Super

    Le lien! Tres drole!
    Merci pour tes voeux. En verite les photos prises sont stupefiantes de beaute. En fait on est super interressant de l'interieur.
    Je regrete encore plus de pas pouvoir voir ca tous les jours!

    Posté par Quietlaugh, 17 septembre 2008 à 09:56

Poster un commentaire