Le Club des lo(o)seurs

Mon club de losers comportait 3 personnes jusqu'a l'annee derniere (un s'est marie le lacheur). Je parle ici de ma vie d'expat trentenaire (mon dieu.. bientot quadra) solo avec un chat :-)

29 septembre 2008

Le problème avec les complexes…

wrestlingC’est qu’il ne sert à rien de relativiser.

Je suis une truffe en sport. Nan vraiment, le boulet, la truffe, la gonzesse qui est toujours choisie en dernier dans les équipes. La fille qui systématiquement est la plus nulle du groupe.

Ce n’est pas faute d’essayer.

C’est comme si mon cerveau n’était pas relié à mes mains et mes pieds.

Je suis la fille qui vois arriver un ballon de volley vers sa figure et reste plantée la… comme une … truffe c’est ca… (ou selon l’expression d’Alexiane une couille blonde).

J’aime à dire que c’est parce que je n’ai pas le temps de travailler ma condition, mais en fait…. Même quand j’ai la condition physique nécessaire je suis complètement larguée.

Non enfin ca n’est pas tout à fait vrai.

En deux temps trois mouvements je vais comprendre la théorie du truc. En sport d’équipe je serais toujours exactement à la place stratégique (prenant donc la place de quelqu’un qui pourrais être utile). En ski je vais exactement savoir ou il faut passer, à quelle allure. En équitation je vais vous parler de l’accord des aides jusqu'à ce que vous n’en puissiez plus. La voile je commence à peine mais je vous garantie que dans 3-4 ans sur le papier je serais absolument experte.

Le problème est que pour moi la visualisation ne se transforme jamais en action efficace.

En gros, je vais me dire ‘ou la la, là pour pas te casser la gueule il faut vraiment que tu fasses ça et fissa….’ Sauf que je vais jamais le faire et je vais finir par me casser la gueule (en plus je me fais mal). Le moniteur qui me beugle dessus au moment opportun ca ne marche pas non plus : « choque to foc ! » hurlé dans mon oreille avec une urgence claire va éliciter comme unique réaction  une pensée feneante du genre … « Ah oui, il a raison là… on va dessaler… merde…» mais lâcher la main impossible.

Même quand je fais du sport c’est comme si je le regardais à la télé, sauf qu’à la télé j’ai moins de bleus a la fin.

D’ailleurs on m’appelait ‘sans-secousse’ dans ma colonie de vacances.

Donc je suis une vraie brèle.

Par contre, comme pour tout, j’ai toujours espoir que quelque chose soit différent avec un nouveau sport. J’ai donc essaye : la natation, l’équitation (toutes les spécialités sauf le horse-ball), le ski, les sports de ballon (à l’école), le roller, le patin à glace, le hockey sur glace, le parachutisme, la voile, la planche a voile, l’aérobic (incluant le step), la musculation, le vélo, le trampoline, la gym, le yoga, le tai-chi, le golf, et sûrement d’autres que j’oublie.

Incontestablement la progression est la même à chaque fois. Je débute tout aussi médiocre que les autres et puis seul mon niveau théorique s’améliore. Il arrive un moment ou il est tellement insupportable de pratiquer le sport avec les personnes avec qui j’ai commence (parce que eux, forcement, ils s’améliorent) que j’abandonne ce sport là et j’en choisis un autre.

Que personne ne vienne me dire « c’est pas grave ton niveau l’important c’est de t’amuser », parce que cette phrase est immédiatement traduite dans mon esprit par « laisse tomber, t’est un cas social il vaut mieux que tu ne soit pas consciente de ta condition ». Est il besoin de mentionner que je hais les gens qui me disent que le sport c’est fait pour s’amuser ?

(Tiens c’est comme le sudoku. Il y a des gens qui n’arrivent pas à faire du sudoku, c’est pas de leur faute, ils sont débiles, il faut pas leur dire, alors je leur dis,  « le sudoku c’est fait pour se détendre tu devrais plutôt faire autre chose »… débile)

Bon, j’en suis a douze pages, vous l’aurez compris, j’ai un complexe.

Le probleme du complexe est que (sauf dans mon cas ou je suis completement rationelle à ce sujet, bien evidement) ca n’est pas rationnel.

Je prends l’exemple du ski.

Je skie depuis bien … 35 ans. Mais au rythme de 1 semaine par ans en moyenne. Je suis donc d’un niveau moyen. Je passe partout mais je le fais souvent sans élégance (de plus j’aime pas aller vite alors je me traine).

Il m’est impossible de skier avec des amis.

S’ils sont moins bons que moi, je me dis qu’ils sont vraiment débiles ou qu’il essaient pas ou encore (et là ca deviens retors comme histoire) ils essayent de moins bien skier pour pas me foutre la honte… (sauf que je sais moi…)

S’ils sont meilleur que moi (la majorité des gens donc si vous avez bien suivit mon propos puisque je skie moyennement) je vais faire un effort conscient pour accélérer.

Et la il y a plusieurs cas de figure :

-         Soit ils disent rien et je sais qu’ils se foutent de ma gueule en dedans d’eux mêmes.

-         Soit ils essaient de m’aider et je sais qu’en fait il se foutent de moi et que je suis une fois de plus un boulet.

-         Soit ils se foutent de moi.

Vous remarquez la tendance ? Et oui, mes amis sont tous les top bons en sport et ils ne m’emmènent que parce qu’ils ont besoin d’un souffre douleur gag. Donc je peux pas faire de sport avec mes amis. (je vous ai dit que j’étais rationnelle sur ce sujet)

Autre chose intéressante et que si vous avez une théorie ca m’intéresse. Je skie mieux sur une noire que sur une verte (même si je fais bien attention). Je patine mieux quand je joue au hockey que quand je n’ai rien d’autre à faire que de patiner.

En attendant, hier, sur les conseils de Caroline, j’ai commence à courir.

C’est nul la course, il n’y a quasi pas d’équipement à acheter… Tout le monde sais bien que c’est ca le mieux dans le sport. L’équipement, choisir, acheter, entretenir….. Tout du temps passé où on ne fait pas de sport.

image

Posté par Quietlaugh à 12:07 - Aucun interet - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    tout à fait d'accord avec ta conclusion

    "Tout le monde sais bien que c’est ca le mieux dans le sport. L’équipement, choisir, acheter, entretenir….. "

    Ha... acheter un trampoline super cher (tant qu'a faire) à mon trampoline.com... le choisir dans la boutique super bien faite et enfin, comble de l'extase!, pouvoir bichonner les ressorts... (si tu te débrouille bien, y'a des modèles avec 104 ressorts que tu pourra bichonner à tour de rôle et désolé si ton chat devient jaloux).

    Non, sérieux, m'a bien fait rire ton post (trouvé pas hasard car je suis sur les blogs l'actualité du mot trampoline).

    Au fait, si tu veux voir un trentenaire non expatrié, sans chat, mais nul en sport aussi(et ça se voit), ben c'est part là: http://www.dailymotion.com/trampoline-trampofun/video/x6q1t3_trampoline-3m-pour-exercice-fitness_sport

    Allez: t'as le droit de te moquer...

    Posté par Trampoline, 29 septembre 2008 à 13:27
  • Je suis trop fière de toi!!
    Il n'y a aucun complexe à avoir, quel que soit le sport que tu pratique. Il faut te persuader que tu vas être la meilleure.
    Je pense que mes profs de gym du collège et du lycée seraient épatés de savoir que je cours autant. Mes propres parents ne me croient pas quand je leur dit que je cours autant.!!

    Bises

    Posté par carobine, 29 septembre 2008 à 22:22

Poster un commentaire