Le Club des lo(o)seurs

Mon club de losers comportait 3 personnes jusqu'a l'annee derniere (un s'est marie le lacheur). Je parle ici de ma vie d'expat trentenaire (mon dieu.. bientot quadra) solo avec un chat :-)

24 septembre 2008

Tavergiste! A boire!

big_white_muscat_grapesBon alors la je voulais vous parler vin, vinification, fermentation libre, arrêt de fermentation en rajoutant de l’alcool etc etc…. Mais en fait je ne trouve pas assez d’info la dessus alors je vais vous parler des vignes de mon chez moi… (bon il vous reste Wikipedia pour les détails)

Dans ma maison (loin de ma maison) il y avait 6 vignes. Du muscat blond, probablement du muscat Ottonel mais on peut espérer du muscat de Frontignan.

Ces 6 vignes furent laissées en pseudo abandon pendant des années. 4 survécurent (merci les vignes mères américaines). Depuis 3 ans elles ont été remontées sur leurs treilles et nous donnent quelques raisins. (quand ce satane Mildiou ne nous les bouffe pas vivantes).

Nous avons donc du raisin. Le problème est que le Muscat (enfin cette variété là) ca à une grosse peau et des gros pépins mais… de tout petits grains. Donc c’est hyper bon, mais galère à boulotter…

Aspaspeur ! Ces vignes furent plantées pour faire du vin de toutes manières.

Nous avons une recette maison, fermentation libre avec ajout de sucre.

Nous voici donc parties pour faire notre cartagène. (non il n’y a pas de h dans celle là de cartagène)

Le problème de la cartagène, ou même du vin maison à partir de muscat, c’est pas la vinification… C’est le jus. La fermentation en gros c’est tellement sucré que mis dans une bouteille ca va fermenter en deux heures.

Par contre extraire le jus…

Le premier essai on a fait ca avec une centrifugeuse…..

Super pratique, un peu collant… par contre la peau et les pépins sont tout râpés dans le jus donc..nul… En plus il faut enlever la rafle avant. Au final le gout n’est pas aussi bon que pour l’essai numero 2.

Deuxième essai : on fout tout dans une comporte et on foule ca aux pieds. Ensuite on filtre le mout avec des vieux torchons.

Bien, gout nickel, couleur parfaite, filtration minimale. Mais ….. Sale … Et puis les pieds bien collant-sucre et un chien…. Enfin bon je vous laisse imaginer le binz. Et puis on a pas forcement un stock inépuisable de vieux torchons non plus…

Alors pour l’info (parce que la clairement je fais pas dans le comique) la cartagène est une mistelle, normalement on rajoute de l’alcool de vin pour prévenir la fermentation (du coup le truc fait 16 à 22 degrés). Nous on fait juste fermenter notre bouzin alors j’imagine que ca dépasse pas le 12 degrés…. (parce que avec l’alcool de vin on fait de la verveine verte qui déchire grave)

Mais c’est hyper bon…

En plus l’année prochaine on aura quatre vignes de plus… Du Muscat de Hambourg. Raisin de table celui là, et rouge… enfin quand on aime….

Comment ca tout ceci n’a rien a voir avec ma ligne éditoriale ? J’ai une ligne éditoriale moi?

image

Posté par Quietlaugh à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire