Le Club des lo(o)seurs

Mon club de losers comportait 3 personnes jusqu'a l'annee derniere (un s'est marie le lacheur). Je parle ici de ma vie d'expat trentenaire (mon dieu.. bientot quadra) solo avec un chat :-)

26 septembre 2008

Il n’existe qu’un sujet de conversation universel…

200px_Twins_PosterBon, je suis sure que je vous l’ai déjà dis moultes fois mais je le répète au cas où ma sénilité soit plus avancée que prévu : J’ai vécu dans 5 pays différents dans les 15 dernières années (France, Espagne, Angleterre, USA, Allemagne pour être précise).

Dans mes pérégrinations j’ai remarqué un truc…

Quand on arrive dans un pays on est bien embêté pour s’intégrer dans les conversations de locaux. On pourrait croire que les sujets de conversations sont universels : les nouvelles du monde, la météo, le people, etc…

Oui mais en fait non.

Une phrase aussi simple que « comment ca va ? » peut éliciter de nombreuses réponses comme:

-          une petite anecdote

-          « Super et toi ? » (même si ca va pas)

-          Comment vas-tu ?

-          « Je suis en train de compiler les chiffres sur la campagne 1872 de dératisation » (alors que tout le monde sait que vous en avez rien a foutre des rats de 1872)

-          ………….

Le sujet reste plus ou moins immuable mais la manière de traiter diffère fondamentalement. Et du coups, vous être le nouveau : vous êtes largués.

Apprendre la langue… OK. Bon des fois c’est dur (surtout en Allemagne) mais ca va, on prend des habitudes de travail et on fini par y arriver… Mais les usages c’est très très long. (Trop long en fait.)

Et le plus long c’est d’apprendre le sens de l’humour local. Par exemple connaissez vous un Français qui trouve Seinfeld drôle ? (enfin un français français pas un mec qui ne vis que pour New York). Non seulement le doublage en Français est… franchement moyen, mais l’humour est ineffectif. Pourtant l’humour de Seinfeld c’est un peut comme le sketch de Biggard « les expressions » … Sauf que ca passe pas.

Mais me direz-vous ? Quid des série télé humoristiques ? Friends, Scrubs, etc ?

Eh bien le seul sujet, qui intéresse tout le monde et dont on parle a peu près de la même manière partout (enfin partout où j’ai été) c’est le sexe.

(Et le sujet universel d’hilarité est les milles et unes manières de ne jamais en avoir… D’ailleurs je suis très drôle en ce moment)

Comme quoi, nos prétentions intellectuelles sont ne sont vraiment que ca… des prétentions.

D’ailleurs les filles qui font des lap-dance (pensez à mon référencement les amis) elles récupèrent plus de pourboire lorsqu’elles sont en période d’ovulation.

(oui, il y a des gens payés pour étudier ca, non je ne sais pour où on postule)

Image : Affiche du Film Twins. Si vous ne comprenez pas pourquoi cette image est pertinente c’est que vous avez pas vu le sourire de Schwartzy dans ce film.

Posté par Quietlaugh à 13:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Ben moi ... j'adore Seinfeld ... surtout Kramer ... mais uniquement en V.O. ... d'accord avec toi le doublage moyen ... par contre pour le reste j'ai pas assez voyagé pour savoir ... mais oui ... le sexe est universel ... et je suis également très drôle en ce moment ...

    Posté par Jim, 26 septembre 2008 à 15:43
  • Ouaip

    La grosse marrade
    Demain (ou lundi) le mode d'emploi du dating a l'americaine si tu vas aux US un jour

    (eh oui.. je vais du teasing dans les commentaires)

    Courage... Ca 'est qu'un mauvais moment a passer.

    Posté par Quietlaugh, 26 septembre 2008 à 16:07

Poster un commentaire